JérémyGarbarg

About


Jérémy Garbarg represents the new generation of french cello school.

At 21, he has already been the laureate of many international and national competitions - 3rd Prize and Public Prize in Dr Luis Sigall International Competition in Viña del Mar (Chile), 3rd Prize in Johannes Brahms International Competition in Poertschach (Austria), 1st Prize in FNAPEC Chamber Music Competition, Louis Rosoor International Competition, Vatelot-Rampal, VioloncellenSeine, and so on... He is currently a masters student at the prestigious Paris conservatory (Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris) in Jérôme Pernoo's class.


His playing has been described as "Staggering with a wonderful generosity" by Nicolas Darras in La Lettre du Musicien.He has performed in USA, Germany, Austria, Italy, Chile, and South-Korea. Along with his soloist career, he has founded the Alda Trio with Vashka Delnavazi (violin) and Alexandre Kantorow (piano) and benefits the council of Itamar Golan, Jean-Jacques Kantorow and the Wanderer Trio.

He performs regularly in Paris Chamber Music Center, the Seiji Ozawa Academy, Prades-Casals, Palazzetto Bru Zane and also the Rencontres de Bélaye or Grands Crus de Bourgogne Festivals and has collaborated with great artists such as Nobuko Imai, François Salque, Roland Pidoux, and Sadao Harrada. He received a grant from the Safran Foundation for Music.

Jérémy plays a modern cello made by Frank Ravatin and a 1845 François Peccatte's bow.

-

Repertoire


Concertos

  • G. Connesson
    Cello Concerto
  • A. Dorati
    Cello Concerto
  • A. Dvorak
    Cello Concerto in B min Op. 104
  • J. Haydn
    Cello Concerto in C Maj Hob. VIIb:1
    Cello Concerto in D Maj Hob. VIIb:2
  • E. W. Korngold
    Cello Concerto Op. 37
  • D. Popper
    Hungarian Rhapsody Op. 68
    Cello Concerto in E min Op. 24
  • C. Saint-Saëns
    Cello Concerto No.1 in A min Op. 33
  • R. Schumann
    Cello Concerto in A min Op. 129
  • P. I. Tchaïkowsky
    Variations on a Rococo Theme (original version) Op. 33
    Pezzo Capriccioso Op. 62

Cello-Piano

  • L. V. Beethoven
    Cello Sonata No. 4 in C Maj Op. 102 No. 1
  • J. Brahms
    Cello Sonata No. 1 in E min Op. 38
    Cello Sonata No. 2 in F Maj Op. 99
  • F. Chopin
    Introduction and Polonaise Brillante Op. 3
  • G. Connesson
    "Les Chants de l'Agartha"
  • C. Debussy
    Cello Sonata
  • G. Fauré
    Élégie op. 24
    "Après un Rêve" Op. 7
  • N. Miaskowsky
    Cello Sonata No.1 in D min Op. 12
  • F. Poulenc
    Cello Sonata FP 143
  • S. Prokofiev
    Cello Sonata Op. 119
  • D. Schostakowitsch
    Cello Sonata Op. 40
  • F. Schubert
    Arpeggione Sonata D821
  • R. Schumann
    Fantasiestücke Op. 73
  • I. Yun
    Nore

Solo Cello

  • J.-S. Bach
    6 Suites for solo Cello BWV 1007-1012
  • G. Cassado
    Suite for solo Cello
  • J. Harvey
    Chant for solo Cello
  • Z. Kodály
    Sonata for solo Cello solo Op. 8
  • G. Ligeti
    Sonata for solo Cello
  • T. Mayuzumi
    Bunraku
  • C. A. Piatti
    12 Caprices Op. 25
  • D. Popper
    40 Studies
  • K. Penderecki
    Suite for solo Cello (ex Divertimento)
  • I. Yun
    7 Studies for solo Cello

Agenda


ParisFrance  
Jarrousky Academy Masterclasses



L. v. Beethoven, Sonata No. 4 Op. 102 No. 1
J. Brahms, Sonata No. 1 in E min Op. 38
C. Debussy, Sonate pour Violoncelle et Piano
N. Paganini, Variations on a Rossini theme
S. Rachmaninoff, Trio élégiaque No. 1 in G min
R. Schumann, 5 Stücke im Volkston Op. 102

Jérémy Garbarg, cello
Vincent Mussat, piano
Yaoré Talibart, violin
NanterreFrance  
String Quartet Concert



L. v. Beethoven, String Quartet Op. 18 No. 4
J. Haydn, String Quartet Op. 76 No. 2 "Fifth"

Jérémy Garbarg, cello
Jeroen Suys, violin
Anna Sypniewski, viola
Yaoré Talibart, violin
ParisFrance  
Bach & Nympheas


Nympheas

J-S. Bach, 1st Suite for solo Cello BWV 1007
J-S. Bach, 2nd Suite for Cello solo BWV 1008
J-S. Bach, 3rd Suite for solo Cello BWV 1009

Jérémy Garbarg, cello
NanterreFrance  
Sonata Recital


N. Paganini, Variations on a Rossini theme
F. Schubert, Arpeggione Sonata D. 821
R. Schumann, Fantasiestücke Op. 73

Jérémy Garbarg, cello
Vincent Mussat, piano
Saint-MandéFrance  
Saint-Mandé Classic-Jazz Festival


J. Haydn, String Quartet Op. 76 No. 2 "Fifth"
M. Ravel, String Quartett Op. 35

Jérémy Garbarg, cello
Jeroen Suys, violin
Anna Sypniewski, viola
Yaoré Talibart, violin
ParisFrance  
Pasquier & friends


M. Ravel, String Quartett Op. 35
H. Villa-Lobos, String Trio w460

Jérémy Garbarg, cello
Raphaël Jacob, violin
Jérémy Pasquier, viola
Régis Pasquier, violin
ParisFrance  
Young Performers Generation [LIVE]


France musique

R. Schumann, Fantasiestücke Op. 73

Jérémy Garbarg, cello
Vincent Mussat, piano
ParisFrance  
Jaroussky Academy in Seine Musicale


Seine musicale

J. Brahms, Sonata No. 2 in F Maj Op. 99
S. Prokofiev, Sinfonia Concertante Op. 125
F. Schubert, Arpeggione Sonata D. 821
R. Schumann, Fantasiestücke Op. 73

Jérémy Garbarg, cello
Vincent Mussat, piano
ParisFrance  
"Modern Ruin"


Kyrie Kristmanson, Modern Ruin

Jérémy Garbarg, cello
Kyrie Kristmanson, singer
Jeroen Suys, violin
Anna Sypniewski, viola
Yaoré Talibart, violin
KnokkeBelgium  
Ysaÿe's Knokke


G. Fauré, Piano Quintet No. 1 Op. 89

Jérémy Garbarg, cello
Kristia Hudziy, piano
Jeroen Suys, violin
Anna Sypniewski, viola
Yaoré Talibart, violin
BélayeFrance  
Rencontres de Bélaye


belaye

A. Arensky , Two Celli, viola and violin Quartett Op. 35
J. - B. Barrière , Sonata for two celli in G Maj
J. Brahms, Piano Quintet in F min Op. 34
C. Franck, Sonata FVW 8 in A Maj

Guillaume Bellom, piano
Jérémy Garbarg, cello
Ryo Kojima, violin
Florian Laforge, cello
Clément Lefebvre, piano
Mirabelle Lethomas, viola
Raphaël Zekri, cello
Benjamin Zekri, violin
PontignyFrance  
Musical Time in Pontigny


A. Borodine, String Quartett No. 2
W. A. Mozart, String Quintet in G min K. 516
W. A. Mozart, Two Violas Quintet K. 515
P. I. Tchaïkowsky, Souvenirs de Florence Op. 70

Jérémy Garbarg, cello
Sarah Jacob, cello
Ryo Kojima, violin
Jérémy Pasquier, viola
Régis Pasquier, violin
Bruno Pasquier, viola
Saint-Benoît-du-SaultFrance  
Pontlevoy Festival


J-S. Bach, 5th Suite for solo Cello BWV 1011
J. - B. Barrière , Sonata for two celli in G Maj

Jérémy Garbarg, cello
Guillaume Wang, cello
WetterenBelgium  
Lumos Quartett


Lumos

A. Borodine, String Quartett No. 2
M. Ravel, String Quartett Op. 35

Jérémy Garbarg, cello
Jeroen Suys, violin
Anna Sypniewski, viola
Yaoré Talibart, violin
La BauleFrance  
Cello Orchestra


, Transcriptions for cello ensemble

Orchestre de Violoncelles, conducted by François Salque
Saint-Benoît-du-SaultFrance  
Florilèges


F. Tardi, "Florilèges" : theatre piece with paintings, texts, and music

Jérémy Garbarg, cello
François Tardi, narrator
ParisFrance  
Seiji Ozawa Academy's Final Concert (Louis Vuitton Foundation)


B. Bartok, String Quartet No.4 Sz 91

Clément Batrel-Genin, viola
Yume Fujise, violin
Jérémy Garbarg, cello
Thomas Reif, violin
GenevaSwitzerland  
Seiji Ozawa Academy's Final Concert (Victoria Hall)


B. Bartok, String Quartet No.4 Sz 91

Clément Batrel-Genin, viola
Yume Fujise, violin
Jérémy Garbarg, cello
Thomas Reif, violin
NormandieFrance  
Celli Quartet


, Transcriptions for cello ensemble
J-S. Bach, 1st Suite for solo Cello BWV 1007
J-S. Bach, 5th Suite for solo Cello BWV 1011
W. Lutoslawsky, Sacher Variations
N. Paganini, Variations on a Rossini theme
P. I. Tchaïkowsky, Variations on a Roccoco Theme Op. 33

Adrien Bellom, cello
Jérémy Garbarg, cello
Hermine Horiot, cello
François Salque, cello
ParisFrance  
Philippe Jaroussky & friends


seine

A. Dvořák, Waldesruhe Op. 62

Jérémy Garbarg, cello
Vincent Mussat, piano
Aix-en-ProvenceFrance  
Concert en Sonate


J-S. Bach, 5th Suite for solo Cello BWV 1011
L. v. Beethoven, Cello Sonata No. 5 Op. 102 No. 2

Elsa Bonnet, piano
Jérémy Garbarg, cello
ParisFrance  
Laureates Concert of FNAPEC Competition


fnapec


J. Brahms, Piano Quintet in F min Op. 34

Guillaume Bellom, piano
Vashka Delnavazi, violin
Jérémy Garbarg, cello
Léa Hennino, viola
Shuichi Okada, violin
ParisFrance  
Concert and Speech : "Cagliari, Sardinia, a Mediterranean Island"


unesco


P. I. Tchaïkowsky, Pezzo Capriccioso Op. 62

David Braslawsky, piano
Jérémy Garbarg, cello
Viña del MarChile  
43rd Dr. Luis Sigall International Competition


vina

J-S. Bach, 3rd Suite for solo Cello BWV 1009
J. Brahms, Sonata No. 2 in F Maj Op. 99
D. Diaz, Cuecombe Sonata
R. Schumann, Cello Concerto in A min Op. 129
P. I. Tchaïkowsky, Pezzo Capriccioso Op. 62

Jérémy Garbarg, cello
Poertschach am WortherseeAustria  
23rd Johannes Brahms International Competition


brahmscomp

J-S. Bach, 6th Suite for solo Cello BWV 1012
J. Brahms, Sonata No. 2 in F Maj Op. 99
A. Dvořák, Cello Concerto in B min Op. 104
K. Penderecki, Divertimento
F. Schubert, Arpeggione Sonata D. 821

Jérémy Garbarg, cello
BélayeFrance  
Rencontres de Bélaye


belaye

J-S. Bach, 1st Suite for solo Cello BWV 1007
Marin Marais, La Folia
N. Miaskowsky, Sonata No. 1 in D min Op. 12
F. Schubert, Arpeggione Sonata D. 821
P. I. Tchaïkowsky, Souvenirs de Florence Op. 70

Guillaume Bellom, piano
Jérémy Garbarg, cello
Raphaël Jacob, violin
Alexandre Kantorow, piano
Ryo Kojima, violin
Jérémy Pasquier, viola
Roland Pidoux, cello
Stéphanie Réthoré, viola
TanglewoodUSA  
Final Concert of Seiji Ozawa Academy


ozawa

W. A. Mozart, String Quintet in G min K. 516

Lara Albesano, viola
Clément Batrel-Genin, viola
Jérémy Garbarg, cello
Alexandre Pascal, violin
Agata Szymczewska, violin

Press


[...] Construite sur le modèle de ce fameux plafond, en neuf scènes correspondant aux neuf parties de la fresque, qui étaient projetées sur un écran au dessus du chœur, l’œuvre permettait, avec sa grande variété de configurations instrumentales, d’entendre en majesté l’orgue de Saint-Eustache, tenu solidement par Baptiste-Florian Marle-Ouvrard, de très justes et expressives solistes (Léa Sarfati et Inès Berlet), l’orchestre-atelier Ostinato ainsi que l’immense chœur de Meudon, très investi dans l’interprétation de cette musique exigeante. Le chef Adam Vidovic guidait ses troupes avec clarté et passion, et le très jeune violoncelliste Jérémy Garbarg offrit, dans le bouleversant solo de Violoncelle figurant le "Serpent d’Airain", une générosité magnifique (24 juin).
Nicolas Darras (2016) Un oratorio de Stéphane Delplace à Saint-Eustache, La Lettre du Musicien, [en ligne] 27 Jun 2016
Disponible sur : <www.lalettredumusicien.fr> [Consulté le 15 Feb 2017]

UN JEUNE VIOLONCELLISTE LAURÉAT DE CONCOURS TOUS AZIMUTS

Entretien avec Jérémy Garbarg


Que vous apporte la participation à un concours international ?

J'aime beaucoup prendre part à ce type d'événement, mais plutôt pour la préparation en elle-même. Cela me permet d'intégrer profondément beaucoup de répertoire, de me plonger complètement dans l'univers des compositeurs que j'étudie, de chercher comment progresser, se dépasser et repousser ses limites chaque jour, ou encore d'avoir une rectitude de vie et d'apprendre à organiser son temps... Une vraie école de vie !
C'était la troisième fois que je participais à un concours international. J'essaie toujours d'être prêt à jouer au moins quelques semaines avant le début des épreuves et c'est cette période qui est la plus riche : chaque jour, il faut se demander comment aller encore plus profondément dans chaque œuvre, comment toucher le public, comment rendre fluides les difficultés techniques, ou encore comment enrichir le sous-texte. C'est un tournoiement d'interrogations qui pousse à renouveler sans cesse ses techniques de travail ainsi que son rapport au violoncelle et à la musique en général. J'essaie aussi d'élargir mes recherches à plusieurs formes d'art afin de posséder un imaginaire proche de celui des compositeurs que j'interprète. Cela passe par l'étude de peintures, sculptures, par la lecture de romans ou traités. Toute cette préparation constitue donc un enrichissement personnel immense.


Quels sont les mauvais côtés des concours ?

Je pense que l'envie de se comparer à d'autres musiciens, tous aussi originaux et talentueux, n'est pas épanouissante. Notre désir de compétition nous éloigne de l'essence même de la musique ; le partage de chefs-d'œuvre et de notre monde intérieur avec le public constitue un but beaucoup plus important en tant qu’artiste.


Quels ont été les temps forts de ce séjour en Amérique du Sud ?

Pendant ces dix jours au Chili, j'ai vécu de nombreux moments intenses qui resteront toute ma vie gravés dans ma mémoire. Par exemple, la finale m'a profondément marqué - j'y ai joué le Concerto Op. 129 de Schumann avec l'Orquesta Filarmonica de Region Valparaiso. C'était la première fois que je jouais ce concerto avec orchestre et l'émotion que l'on ressent dès les premiers accords puis l'essoufflement psychologique et romantique du premier thème m'ont immédiatement plongé dans un récit fou. La salle immense et le public chaleureux et bienveillant créait une atmosphère très particulière et stimulante. Je crois avoir réussi à partager ce que je ressentais en jouant car j'ai senti que les gens étaient touchés par cette musique. Ce fut vraiment un magnifique concert, un instant d'échange magique. D'autres moments très variés furent incroyables : vivre un tremblement de terre, faire son marché aux poissons entourés de lions de mer et de pélicans, ou encore écouter du Michael Jackson en marchant sur la plage au bord du Pacifique...


Quels sont les liens qui se tissent avec les concurrents pendant un concours ?

Être à 11 000 kilomètres et à 14h30 d'avion de tous ses repères habituels crée des liens très spéciaux. Nous étions dix-sept candidats (peut-on parler de candidats ?) du monde entier à nous retrouver à Viña del Mar et c'était l'aventure pour la plupart. Je n'ai jamais ressenti un véritable esprit de compétition de la part de ces personnes mais simplement de la sympathie, de la générosité et une grande amitié. Nous partagions tous les jours nos repas, allions parfois nous écouter mutuellement, résolvions les petits problèmes techniques de pas de vis d'archet cassé ou de cordes abîmées, avec l'unique volonté de passer des moments agréables ensemble.


Et le Chili ?

Je n'ai eu qu'un jour de libre pour visiter Valparaiso, la ville jouxtant Viña del Mar. J'ai été très touché par la présence à la finale du Consul de France au Chili Quentin Sonneville, qui a eu l'extrême bonté de m'organiser une visite guidée et de m'accueillir chez lui pour déguster la spécialité chilienne : le vin et le poisson tout juste pêché. Valparaiso est une ville très colorée, vivante et surprenante. Les petites collines sur lesquelles nous nous sommes promenés laissaient apparaître une vue splendide sur toute la côte pacifique. Les petites maisons en tôle colorée font de ce lieu un petit coin de paradis très serein et agréable à vivre.


Bien que les concours ne soient pas un but en soi, cela permet d'apprendre beaucoup sur sa personnalité. Je découvre que j'aime plus que tout être sur scène pour pouvoir transmettre du bonheur aux personnes qui m'écoutent. Toute cette aventure me pousse à penser qu'avec l'état d'esprit approprié, il serait extrêmement bénéfique pour tout musicien de participer à des concours. On en ressort gagnant dès le moment où l'on déchiffre les œuvres à interpréter, alors lancez-vous !

Raphaël Pidoux, Michel Oriano (2017) Un jeune violoncelliste lauréat de concours tous azimuts,
Le Violoncelle (62), pp. 13-14

Blog


24 Feb 2017

A propos des concours internationaux



Que vous apporte la participation à un concours international ?

J'aime beaucoup prendre part à ce type d'événement, mais plutôt pour la préparation en elle-même. Cela me permet d'intégrer profondément beaucoup de répertoire, de me plonger complètement dans l'univers des compositeurs que j'étudie, de chercher comment progresser, se dépasser et repousser ses limites chaque jour, ou encore d'avoir une rectitude de vie et d'apprendre à organiser son temps... Une vraie école de vie !

C'était la troisième fois que je participais à un concours international. J'essaie toujours d'être prêt à jouer au moins quelques semaines avant le début des épreuves et c'est cette période qui est la plus riche : chaque jour, il faut se demander comment aller encore plus profondément dans chaque œuvre, comment toucher le public, comment rendre fluides les difficultés techniques, ou encore comment enrichir le sous-texte. C'est un tournoiement d'interrogations qui pousse à renouveler sans cesse ses techniques de travail ainsi que son rapport au violoncelle et à la musique en général.
J'essaie aussi d'élargir mes recherches à plusieurs formes d'art afin de posséder un imaginaire proche de celui des compositeurs que j'interprète. Cela passe par l'étude de peintures, sculptures, par la lecture de romans ou traités. Toute cette préparation constitue donc un enrichissement personnel immense.


Quels sont les mauvais côtés des concours ?

Je pense que l'envie de se comparer à d'autres musiciens, tous aussi originaux et talentueux, n'est pas épanouissante. Notre désir de compétition nous éloigne de l'essence même de la musique ; le partage de chefs-d'œuvre et de notre monde intérieur avec le public constitue un but beaucoup plus important en tant qu’artiste.

Quels ont été les temps forts de ce séjour en Amérique du Sud ?

Pendant ces dix jours au Chili, j'ai vécu de nombreux moments intenses qui resteront toute ma vie gravés dans ma mémoire.
Par exemple, la finale m'a profondément marqué - j'y ai joué le Concerto Op. 129 de Schumann avec l'Orquesta Filarmonica de Region Valparaiso. C'était la première fois que je jouais ce concerto avec orchestre et l'émotion que l'on ressent dès les premiers accords puis l'essoufflement psychologique et romantique du premier thème m'ont immédiatement plongé dans un récit fou. La salle immense et le public chaleureux et bienveillant créait une atmosphère très particulière et stimulante. Je crois avoir réussi à partager ce que je ressentais en jouant car j'ai senti que les gens étaient touchés par cette musique. Ce fut vraiment un magnifique concert, un instant d'échange magique.
D'autres moments très variés furent incroyables : vivre un tremblement de terre, faire son marché aux poissons entourés de lions de mer et de pélicans, ou encore écouter du Michael Jackson en marchant sur la plage au bord du Pacifique...


Quels sont les liens qui se tissent avec les concurrents pendant un concours ?

Être à 11 000 kilomètres et à 14h30 d'avion de tous ses repères habituels crée des liens très spéciaux. Nous étions dix-sept candidats (peut-on parler de candidats ?) du monde entier à nous retrouver à Viña del Mar et c'était l'aventure pour la plupart.
Je n'ai jamais ressenti un véritable esprit de compétition de la part de ces personnes mais simplement de la sympathie, de la générosité et une grande amitié. Nous partagions tous les jours nos repas, allions parfois nous écouter mutuellement, résolvions les petits problèmes techniques de pas de vis d'archet cassé ou de cordes abîmées, avec l'unique volonté de passer des moments agréables ensemble.



Et le Chili ?

Je n'ai eu qu'un jour de libre pour visiter Valparaiso, la ville jouxtant Viña del Mar. J'ai été très touché par la présence à la finale du Consul de France au Chili Quentin Sonneville, qui a eu l'extrême bonté de m'organiser une visite guidée et de m'accueillir chez lui pour déguster la spécialité chilienne : le vin et le poisson tout juste pêché. Valparaiso est une ville très colorée, vivante et surprenante. Les petites collines sur lesquelles nous nous sommes promenés laissaient apparaître une vue splendide sur toute la côte pacifique. Les petites maisons en tôle colorée font de ce lieu un petit coin de paradis très serein et agréable à vivre.
Valparaiso



Bien que les concours ne soient pas un but en soi, cela permet d'apprendre beaucoup sur sa personnalité. Je découvre que j'aime plus que tout être sur scène pour pouvoir transmettre du bonheur aux personnes qui m'écoutent.
Toute cette aventure me pousse à penser qu'avec l'état d'esprit approprié, il serait extrêmement bénéfique pour tout musicien de participer à des concours. On en ressort gagnant dès le moment où l'on déchiffre les œuvres à interpréter, alors lancez-vous !

Gallery


Contact


I would like to receive news via email :